Start Weltgebetstag

ACFL

La journée mondiale de prière - 2019

Imprimer

Lève-toi, prends ta natte et marche !

Journée mondiale de la prière – 6 mars 2020 – Zimbabwe

Je voudrais bien, mais…“ Qui ne connaît pas cette phrase ? Mais arrêtons avec cette phrase en écoutant les femmes du Zimbabwe : ces femmes nous invitent cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de la prière, de réfléchir les excuses pareilles.

Le Zimbabwe, un pays en Afrique du Sud vivant beaucoup de crises

D‘une surface de 390.757 qkm, le Zimbabwe, riche en histoire, est situé entre les fleuves Limpopo et Sambesi. La région intérieure, encadrée par l’Afrique du Sud, le Botswana, Zambie et Mozambique, se trouve dans la région de savane, étant un haut plateau boisé d’une forêt Miomba, des baobabs et des acacias parapluies. Pour beaucoup d’espèces animales, l’herbe haute sert comme base de leur nourriture. Le climat assez doux et la saison de pluie entre novembre et mars garantissent des sols féconds. Les touristes sont invités à visiter beaucoup d’attractions : les chutes Victoria, les parcs nationaux Hwange ou Gonarezhou, les ruines monumentales de Grand Zimbabwe, la capitale d’un ancien empire du 11ième au 15ième siècle éponyme pour le pays. Car Zimbabwe signifie „Maisons en pierre“.

 Le Zimbabwe compte environ 16 millions habitants dont à peu près 1,5 millions habitent la capitale Harare. Le peuple devait subir beaucoup de combats pour pouvoir survivre. L’empire de Zimbabwe était connu pour son ivoire, son or, son cuivre et ses diamants. Mais c’était à cause de ces ressources que le pays est devenu colonie britannique (Rhodésie du Sud). La lutte persévérante des zimbabwéens et zimbabwéennes aboutissait à l’indépendance en 1980. Le président Robert Mugabe dirigeait le pays d’une manière autoritaire et ce n’était qu’en 2018 qu’il était destitué. Depuis 2000, la population souffre d’une crise économique. Aussi le changement de climat marque le pays au sud de l’Afrique : la tempête tropicale „Idai“ en printemps 2019 a fait 300 morts en Zimbabwe, des milliers ont perdu tout, dans la région concernée, des rues et des bâtiments sont complètement détruits.

La Liturgie

Pour la journée mondiale de la prière 2020, des femmes du Zimbabwe ont interprété le texte biblique de Jean 5 racontant de la guérison d’un malade. „Lève-toi! Prends ta natte et marche. “ Ce sont les mots que Jésus dit à un malade. Jésus rend capable un homme de devenir sain en faisant quelque chose pour le changement que Dieu lui offre. Cette invitation s’adresse à tout le monde. Dieu ouvre des pistes pour des changements personnels et sociétaux.

L’image de couverture de la Journée mondiale de la prière

L’artiste Nonhlanhla „Nonny“ Mathe exprime le développement du Zimbabwe par le passage des couleurs foncées à des couleurs claires, commençant par les temps très difficiles du passé et arrivant à un futur plus prometteur. L’illustration de la relation pleine de sollicitude entre des hommes et femmes et de leur comportement doit symboliser le sujet de l’amour, guérison et réconciliation. L’artiste femme aime bien mettre des femmes au centre afin d’encourager ces femmes à une vie autodéterminée.

Nonny Mathe a étudié la peinture et le dessin textile, elle est une artiste célèbre et reconnue. Elle est mariée et mère de trois enfants. Son atelier se trouve à Bulawayo, la deuxième ville du Zimbabwe.

Annette Tausch

Membre du comité

de la journée mondiale de la prière Luxembourg

Célébrations

6 mars              *15.00 h: Eglise Maria Himmelfahrt, Bettembourg

                       *16.30 h: Eglise Saint-Etienne, Differdange-Oberkorn

                       *18.00 h: Eglise Paroissiale Saint-Laurent, Grevenmacher

*19.00 h: Paroisse Protestante de Langue Allemande /Luxemburg-Belair

7 mars              *18.30 h: Eglise en Beckerich (avec un accès pour les handicapés)

Célébration pour enfants

8 mars               *10.45 h: salle paroissiale vis-à-vis Eglise Saint-Laurent, 2, place des Martyrs, Strassen